Latest News

What's going on
in the world of Horizon

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Aenean commodo
ligula eget dolor. Aenean massa. Cum sociis penatibus et magnis.
news-06.jpg

For the first time, an app really solves all problems

Aenean vulputate eleifend tellus. Aenean leo ligula, porttitor eu, consequat vitae, eleifend ac, enim. Aliquam lorem ante, dapibus in, viverra quis, feugiat a, tellus. Phasellus viverra nulla ut metus varius laoreet. Quisque rutrum. Aenean ultricies.

Lire la suite

Le VAE

Le VAE

VALIDATION DES ACQUIS DE L’EXPÉRIENCE

Le VAE c’est la Validation des Acquis de l’Expérience. Le VAE vous permet valider vos acquis et vos compétences au travers d’une certification professionnelle.

A QUI S’ADRESSE LE VAE ?

La validation des acquis de l’expérience s’adresse à tout le monde, quelque soit :

  • Votre âge
  • Votre nationalité
  • Votre niveau d’études ou votre statut

Vous devez simplement justifier de 3 ans d’expérience en rapport avec la certification professionnelle choisie.

COMMENT FONCTIONNE LE VAE ?

A l’issue de la certification professionnelle, vous obtenez un diplôme, un titre ou un certificat de qualification professionnelle.

Votre certification est inscrite au Répertoire national des certifications professionnelles.

QUELLES SONT LES DÉMARCHES D’INSCRIPTION DU VAE EN TANT QUE :

1 - Salarié

A aucun moment vous n’êtes tenu d’avertir votre employeur. Vous devez vous adresser à une structure d’information VAE proche de votre domicile. Et c’est lui qui vous expliquera toute la démarche du VAE.

QUELLES SONT LES DÉMARCHES À PRÉVOIR POUR PRÉPARER VOTRE VAE ?

Vous devrez remplir un dossier qui détaille votre expérience professionnelle et met en avant vos compétences.
Vous devrez ensuite passer devant un jury, qui validera en partie ou dans sa totalité votre diplôme visé
Cliquez ici pour obtenir le tableau de bord de la préparation du VAE

2 - Employeur

Vous avez la possibilité en tant qu’employeur de faire de la validation des acquis de l’expérience votre politique de gestion, au sein même de votre entreprise.

Vous pouvez par exemple, soutenir vos salariés dans leur démarche individuelle ou bien mettre en place un projet collectif de VAE.

QUELLES SONT LES AVANTAGES ET LES INCONVÉNIENTS DU VAE ?

Sachez qu’entreprendre la démarche d’un VAE signifie beaucoup d’engagement et de motivation de votre part.

  1. Définissez votre projet

  2. Se renseigner auprès d’une structure d’information

  3. 1ère présentation auprès d’un jury

  4. Validation

  5. Évaluation finale

POURQUOI ENTREPRENDRE UNE DÉMARCHE D’UNE VALIDATION DES ACQUIS DE L’EXPÉRIENCE ?

Vous pensez peut-être qu’il est temps de mettre un diplôme ou un titre sur vos responsabilités professionnelles. Vous souhaitez tout simplement valider vos compétences pour vous-même. Ou changer d’emploi. Il est donc important que puissiez conforter vos acquis et obtenir à l’issue de ce VAE, une formation d’un niveau supérieur. Grâce à ce VAE, vous allez pouvoir évoluer professionnellement, pourquoi pas être augmenté ou viser une promotion en interne.

Lire la suite

Le CIF

Le CIF

Le congé individuel de formation

Le CIF permet au salarié de s’absenter de son poste de travail pour poursuivre une formation du choix. Le salarié peut bénéficier d’avantages salariaux, comme le maintient du salaire.

QUI PEUT BÉNÉFICIER DU CIF ?

Tous les salariés d’une même entreprise peuvent bénéficier du congé individuel de formation. Qu’importe la nature de son poste. En revanche, il faut qu’il justifie d’au moins de 24 mois consécutifs ou non en tant que salarié dont 12 mois dans l’entreprise.

EST-IL POSSIBLE DE BÉNÉFICIER DE PLUSIEURS CIF ?

Il est tout à fait possible de bénéficier de plusieurs CIF. Il faut simplement respecter un délai, appelé « un délai de franchise ».

Ce délai ne peut être inférieur à 6 mois et supérieur à 6 ans.

QUELLES SONT LES DÉMARCHES POUR BÉNÉFICIER DU CIF ?

Le salarié doit présenter dans un délai de 60 jours, à son employeur une demande écrite.

Dans le cas où le salarié remplit les conditions, l’employeur ne peut pas s’y opposer.

QUI FINANCE LE CIF ?

Le CIF est financé par des organismes paritaires de l’Etat. Comme le FONGECIF et les différents OPCA.

Chacun de ces organismes reçoit de la part des sociétés des contributions.

Le salarié doit s’adresser à l’organisme qui reçoit la contribution de son entreprise.

Il faut savoir que l’entreprise accepte dans la plupart des cas, que son salarié participe au CIF. Mais n’est pas obligé de maintenir le salaire, ni la prise en charge des frais lié à la formation. Le versement du salaire est maintenu, si le salarié reçoit l’accord de l’organisme. L’organisme prend alors à sa charge 80% du salaire versé. Ainsi le salarié se voit verser la totalité de son salaire par son employeur et lui-même remboursé par l’organisme conventionné.

QUELLES SONT LES INCIDENCES LIÉES AU CIF ?

  • Le bénéficiaire reste salarié de l’entreprise
  • Le temps passé au CIF est pris en compte dans le calcul des congés payés et des primes
  • Le salarié garde son statut de représentant du personnel (délégué du personnel…)
  • Le salarié doit retrouver son poste antérieur au minimum

Lire la suite

L'AIF

L'AIF

AIDE INDIVIDUELLE À LA FORMATION

Lorsque les dispositifs de financements existants (ceux des collectivités territoriales, des organismes paritaires collecteurs agréés - OPCA, …) ne peuvent prendre en charge votre projet de formation, partiellement ou entièrement, rapprochez –vous de votre conseiller Pôle emploi pour voir si vous pouvez bénéficier d’une Aide individuelle à la formation (AIF) qui contribuera au financement des frais pédagogiques de votre formation.

Qui peut bénéficier de cette aide ?

  • Les demandeurs d'emploi
  • Les personnes en accompagnement CRP/CTP ou CSP

Quelles sont les formations concernées par cette aide ?

La page "Trouver ma formation" sur pole-emploi.fr vous donne accès à un catalogue d’offres de formation, qui regroupe l’ensemble des formations accessibles aux demandeurs d’emploi (France entière)

Votre conseiller vous aidera à identifier la formation qui répond le mieux à votre projet.

Quelles sont les démarches à suivre ?

1 - Vous devez faire valider votre projet de formation par votre conseiller avant tout financement possible par Pôle Emploi.
En effet, votre démarche de formation doit être cohérente avec un projet de reprise d’emploi ou d’activité réaliste et pertinent.
Votre conseiller Pôle emploi validera votre projet au regard du contenu, des coûts pédagogiques, et de la durée de l’action de formation, mais aussi sur son efficacité pour votre retour à l’emploi.

-Vous pouvez télécharger le formulaire de demande d’AIF.

Il doit être complété par l’organisme de formation que vous avez identifié et remis à Pôle emploi au plus tard, 15 jours avant l’entrée en formation.

Quelle est la prise en charge de l’aide ?

L’Aide individuelle à la formation couvre l’intégralité du coût de la formation restant à votre charge, suite à l’intervention des autres financeurs. Elle est versée directement à l'organisme de formation.

Toutefois, sachez que vous pouvez financer vous-même le montant restant à votre charge en mobilisant votre Compte personnel de formation.

Serais-je rémunéré durant ma formation ?

Si vous êtes indemnisé en allocation d'aide au retour à l'emploi (ARE), allocation spécifique de reclassement (ASR) (en convention de reclassement personnalisé) ou allocation de transition professionnelle (ATP) (en contrat de transition professionnelle) ou allocation de sécurisation professionnelle (ASP) (en contrat de sécurisation professionnelle), vous conserverez celle-ci durant toute la durée de votre formation.

Dans le cas contraire, vous pouvez bénéficier d’une rémunération de formation Pôle emploi (RFPE).1

A noter : dans certains cas, une aide à la mobilité prenant en charge vos frais de déplacement, de repas et/ou d’hébergement peut vous être attribuée pendant la formation.1
Rapprochez-vous de votre conseiller pour plus d’informations à ce sujet.

Pour votre financement, plus d'informations ici.

1 Hors bilan de compétences

Lire la suite

Le CPF

Le CPF

COMPTE PERSONNEL DE FORMATION

Un droit universel d’évolution professionnelle attaché à la personne tout au long de la vie active jusqu'à la retraite

Le compte personnel de formation est une nouvelle modalité d’accès à la formation créée par la loi relative à la formation professionnelle, à l’emploi et à la démocratie sociale. Il a pour ambition d’accroître le niveau de qualification de chacun et de sécuriser le parcours professionnel. Sa mise en place est prévue dès le 1er janvier 2015.

Le CPF

Le montage du dossier CPF

Notre catalogue CPF

QUI A ACCÈS AU CPF ?

Le CPF est un dispositif accessible à toutes les personnes actives :

  • salariés du public et du privé
  • demandeurs d'emploi inscrits au Pôle Emploi
  • jeunes de 16 ans et plus sortis du système scolaire et en recherche d'emploi

QUEL EST SON FONCTIONNEMENT ?

Le compte permet de capitaliser des heures de formation à raison de 24 heures par an jusqu’à 120 heures, puis de 12 heures jusqu’à la limite de 150 heures au total, pour un CDI à temps plein. Pour un temps partiel, les heures sont calculées à due proportion du temps de travail effectué.

COMMENT L'UTILISER ?

C'est le bénéficiaire du CPF qui prend l'initiative de mobiliser le dispositif pour son projet de formation. Il n' a pas besoin de l'accord de son employeur sauf si la formation a lieu pendant le temps de travail.

Les formations éligibles au CPF sont soit :

  • Des formations d'acquisition d’un socle de connaissances et de compétences ;
  • Des accompagnements à la validation des acquis de l’expérience.
  • Des formations qualifiantes, déterminées par les conseils régionaux, les partenaires sociaux et les branches professionnelles dont les listes nationales et régionales sont établies à partir des formations devant conduire à :
    - une certification inscrite au répertoire national de la certification professionnelle (RNCP) ;
    - un certificat de qualification professionnelle (CQP) de branche ou interbranche ;
    - une certification correspondant à des compétences transversales exercées en situation professionnelle inscrites à l’inventaire par la commission nationale de la certification professionnelle.

QUE DEVIENT LE DIF ?

Le DIF disparaît le 31 décembre 2014. Les heures non consommées au titre du DIF pourront être mobilisées pendant cinq ans dans le cadre du nouveau compte.

Lire la suite

Plus d'articles...

  • 1
  • 2

Organisme de Formation
Centre d'Affaires SOMAG
16 rue Ampère
95300 PONTOISE
01.79.42.20.00

Nous contacter

contact[at]arketype-formation.fr